Vous êtes ici : Accueil / Expos permanentes

Van Gogh au Borinage

Cette modeste maison peut être considérée comme un lieu incontournable pour les amateurs d’art ou autre curieux de suivre le parcours de l’illustre peintre. Van Gogh vécut de 1879 à 1880 dans ce lieu ou il s’interroge sur la vie qu’il mène. Initialement venu enseigner la bible en tant que missionnaire, Van Gogh est durement jugé par l’église évangéliste qui s’en sépare brutalement.

Encouragé par son frère Théo, le future artiste se tourne définitivement vers les pinceaux notamment en s’inspirant de la vie des mineurs qui le touche particulièrement puisqu’il décide de mener, comme eux, une vie d’errance et de privations. L’artiste crayonne la misère humaine et dépeint l’authenticité d’un Borinage charbonnier.

Son passage éclair dans la région a été le point de départ d’une inspiration artistique. La maison du marais et les paysages avoisinants s’imprègnent d’une aura teintée de références tant rurales qu’ouvrières que le peintre conservera dans son œuvre tout au long de sa vie.

 

Scénographie

Le site du Marais abrite un pavillon d’accueil ainsi que la maison qui hébergea le peintre lors de son séjour borain, entre juin et octobre 1880.

En entrant dans le pavillon d’accueil, prenez le temps de vous installer face à la maison et profitez pleinement de la plénitude de ce lieu hors du temps. Découvrez quelques anecdotes autour du passage de Van Gogh dans le Borinage.

Chemin faisant jusqu’à la Maison, laissez-vous guider par les bornes retraçant la vie de l’artiste. Au sein de la Maison, les prémisses artistiques de Van Gogh s’expriment au travers des reproductions de ses quelque rares œuvres boraines encore conservées. Une vitrine vous dévoile ses goûts littéraires de cette période dont certains le marqueront profondément: les cours d’apprentissage du dessin d’Armand Cassagne  afin de perfectionner son coup de crayon, des ouvrages illustrant la région boraine ou encore les romans de Charles Dickens ou de Victor Hugo. Un fac-similé d’une lettre vous emmène dans l’état d’esprit du peintre et une borne interactive vous donne également l’opportunité de prendre connaissance des lettres écrites à Wasmes, Cuesmes et Bruxelles. Une reconstitution de l’intérieur de la maison finit de vous plonger dans un véritable retour en arrière à l’époque de Vincent van Gogh. Enfin, une projection vidéo termine la visite si vous désirez en apprendre d’avantage.

L’ensemble de la scénographie du Pavillon et de la Maison est entièrement disponible en 3 langues (français, néerlandais et anglais).
Elle est une création de la société Pièce Montée – Tijdsbeeld.


 

 

 

 

 

 

 

 

(c) Jean-François Berhin

Actions sur le document